v2.2.9 (2309)

Humanités Contemporaines - HUM216 : Design et information : une histoire de liaisons

Domaine > Humanités Contemporaines.

Descriptif

Nous aborderons dans une perspective historique et critique plusieurs ensembles de projets conçus par des designers en prise sur l’évolution technologique des sociétés après 1945. Le programme de quinze heures, réparties en cinq séances de trois heures, doit permettre par l’étude historique dudesign de relever des moments au cours desquels des intérêts et des problématiques liés aux nouvellestechnologies de l’information et de la communication et au design se sont rencontrés. Au travers decinq cas d’études empruntés à l’histoire du design, les étudiants appréhendent comment des designersse sont saisis des évolutions liées à l’information, à la communication et au numérique pour proposerdes options de design, dans divers domaines et à différentes échelles. Chacun des cas historiques est mis en perspective avec des recherches plus récentes sur le numérique afin d’exposer le potentiel créatif et réflexif de l’étude historique de projets de design. Les présentations s’appuient sur l’examen de documents de différentes formes : texte, image et vidéo notamment.

 

nombre d'heure en présentiel

15

nombre de blocs

10

Volume horaire par type d'activité pédagogique : types d'activité

  • Leçon : 15

effectifs minimal / maximal

8/35

Diplôme(s) concerné(s)

Pour les étudiants du diplôme Echange non diplomant

  Bibliographie DUNNE, Anthony, RABY, Fiona, Speculative Everything. Design, Fiction and Social Dreaming, Cambridge, The MIT Press, 2013 GARGIANI, Roberto, Superstudio, Rome, Editori Laterza, 2010 GIUDICI, Giovanni, Olivetti formes et recherche, Ivrée, Olivetti, 1969 HARWOOD, John, The Interface. IBM and the Transformation of Corporate Design. 1945-1976, Minneapolis, University of Minnesota Press, 2016 LINDINGER, Herbert, Ulm Design. The Morality of Objects, Cambridge, The MIT Press, 1991
OSTROFF, Daniel, An Eames anthology : articles, film scripts, interviews, letters, notes, speeches by Charles and Ray Eames, New Haven, Yale University Press, 2015
PETTENA, Gianni, Hans Hollein. Opere 1960 – 1988, Milan, Idea Books, 1988
RUI, Angela, Ugo La Pietra. Progetto disequilibrante, Mantoue, Corraini Edizioni, 2014
SADLER, Simon, Archigram. Architecture without architecture, Cambridge, The MIT Press, 2005 THOME, Philippe, Ettore Sottsass Jr. De l’objet à l’environnement, Berne, Peter Lang, 1996

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Echange non diplomant

Vos modalités d'acquisition :

L’évaluation consiste en un devoir sur table d’une durée d’une heure et demie, composé de deux questions de cours et d’un commentaire de documents.

L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 1.5 ECTS

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur

L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 1.5 ECTS
  • Crédit d'UE partagées acquis : 1.5

Programme détaillé

Nous étudierons :

  • -  Les premiers calculateurs électroniques créés par Olivetti entre 1955 et 1965. Le travail des designers Ettore Sottsass Jr. et Tomás Maldonado répond à l’incommunicabilité des machinesauprès d’opérateurs par la conception de systèmes graphiques et spatiaux d’élémentsstandardisés. Ces systèmes sont appréhendés comme des paysages artificiels et informatifs afin de faciliter l’interaction entre les hommes et les machines.

  • -  Les dispositifs d’exposition construits par Charles et Ray Eames pour IBM entre 1964 et 1977. Les designers communiquent au travers d’événements, de films et de textes le potentiel transformatif ouvert par la massification des processus numériques et annoncent leur diffusion dans de très nombreux domaines. Ces dispositifs immergent le grand public dans des environnements projetant une nouvelle société de l’information.

  • -  Les projets territoriaux conçus par les groupes de designers Archigram et Superstudio entre 1964 et 1972. L’hypothèse d’une disparition de l’architecture qualitative au profit d’unearchitecture quantitative suscite de nombreuses réflexions sur l’émergence d’une ville-réseau, étendue sur un territoire sans limites. L’architecte, designer de systèmes, doit gérer l’accès aux branchements permettant l’utilisation par tous des nouvelles technologies de l’information etde la communication.

  • -  Les systèmes techniques de télécommunication pensés par le designer Ugo La Pietra pour l’installation « La cellule d’habitation » en 1972. L’utilisation de la télématique à l’intérieur de l’espace d’habitation, conçu comme centre de réception et de diffusion d’informations,modifie la relation de l’homme à son environnement. Cette nouvelle médiation questionne lacompénétration des espaces privés et publics et la formation d’une communauté d’usagersconsommateurs et producteurs d’informations.

page1image22912page1image23072

- Les environnements minimaux imaginés par les designers Hans Hollein et Walter Pichler entre 1965 et 1967. La réduction de l’espace architectural à des enveloppes connectées entraînel’accélération de l’appareillage technologique du corps humain et perturbe les sens de la présence. L’immersion au sein de bulles, de coques et de casques favorise la perceptiond’ambiances par une gestion cérébrale et sensitive des informations.

Veuillez patienter